Imprimer

SIMILES (familles et proches)

 

COORDONNEES :

SIMILES WALLONIE ASBL

ADRESSE : RUE LAIRESSE 15
4020 LIEGE

TELEPHONE : 04/344.45.45
FAX : 04/344.45.45

RESPONSABLE :  BOUCHART ANDRÉ, PRÉSIDENT
PERSONNE DE REFERENCE :
COLLARD FABIENNE
A.S. COORDINATRICE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

PERMANENCE TELEPHONIQUE : TOUS LES JOURS OUVRABLES, DE 9H30 À 16H30 AU
04/344.45.45


ASSOCIATION POUR FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES ATTEINTES DE TROUBLES PSYCHIQUES

L'asbl Similes organise des groupes de parole un peu
partout en Wallonie (agenda groupes de parole), des modules de psychoéducation
"Profamille" destinés aux proches de personnes atteintes
de schizophrénie, des conférences-débats, des
formations pour professionnels, étudiants, des ateliers
pour enfants…

ADRESSE WEB : www.similes.org

Similes Wallonie est une association qui s’adresse aux familles et aux proches de personnes atteintes d’un trouble psychique.

L’ASBL Similes Wallonie fait partie avec Similes Bruxelles de la Fédération Francophone des Associations Similes.

Nos activités et nos projets s’articulent autour de 4 axes rendant compte de nos objectifs :
1.    Nous estimons qu’il est indispensable de reconnaître la souffrance de la famille et de multiplier les moyens et les lieux de soutien.
2.    Soutenir les familles ne suffit pas. Il faut aussi leur proposer des outils pour faire face et alléger le « poids » que représente la maladie de leur proche.
3.    Nous pensons que plus les familles sont armées plus elles pourront assurer un rôle constructif et spécifique comme partenaire de soins, cette spécificité leur donne une place capitale dans les réflexions sur l’organisation des soins.
4.    Enfin, Similes relaye auprès des différents pouvoirs politiques compétents les préoccupations des proches concernant les droits et le bien être des personnes atteintes de troubles psychiques.

Ce texte présente nos activités au regard de ces trois axes. Nos projets sont en constante évolution et nous cherchons à les adapter au plus près des  besoins des familles, en fonction des réalités du terrain et des politiques de santé mentale.

Axe 1 : Soutien et information
1- Les groupes de parole sont des lieux d’écoute pour les proches de personnes atteintes de troubles psychiques qui souhaitent partager leur vécu et s’entraider psychologiquement. À chaque fois, ils comprennent l’accueil des nouveaux participants. Les groupes de parole permettent d’entendre d’autres personnes évoquer des situations identiques, exprimer les mêmes sentiments, les mêmes difficultés, manifester les mêmes révoltes, émettre les mêmes espoirs et briser le sentiment d’isolement. La plupart du temps ils sont animés par des pairs.

2- Un service de documentation, à Similes Bruxelles, met à la disposition des personnes concernées par les troubles de santé mentale, un éventail de publications qui se rapportent à tous les aspects de la problématique qui les touche. Les livres et les brochures que nous éditons, comme ceux que nous recommandons concernent les pathologies, les sujets médicaux, et les informations juridiques et sociales. Ils sont destinés aux usagers (patients) et à leur entourage.
Parce que les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, sont souvent oubliés dans leurs difficultés face aux troubles psychotiques de leurs parents et de leur fratrie, nous éditons plusieurs livres abordant les différentes pathologies psychiatriques dans les styles et formes propres aux différentes tranches d’âge depuis la petite enfance jusqu’à la fin de l’adolescence.

3- L’association propose une permanence téléphonique de 9h à 16h30 du lundi au vendredi et la possibilité d’un entretien individuel d’information au bureau sur rendez-vous. Celle-ci propose également, pour les personnes affiliées, un bulletin mensuel par section. Tous ses canaux ont pour but de permettre aux proches de bénéficier de l’écoute, les conseils et les renseignements dont ils ont besoin.

4- Le projet « Parle-moi de toi… » propose 4 ateliers (d’écriture, de peinture, de jeu théâtral et de musique), pour des enfants de 5 à 12 ans ayant un proche (parent, frère ou sœur, oncle ou tante, …) atteint d’un trouble psychique afin de leur offrir un lieu d’écoute et d’échange à propos de leur quotidien. En parallèle, un groupe de parole est proposé aux accompagnants des enfants inscrits à ces ateliers.

5- Le projet « Défense sociale » concerne les familles ayant un proche interné en annexe psychiatrique suite à la réalisation d’un délit et dont une maladie mentale est avérée, reconnue au moment des faits. A partir d’une demande des travailleurs sociaux de l’annexe psychiatrique de la prison de Namur, un groupe de parole est organisé par l’ASBL Similes Wallonie au sein même de la prison. Ces groupes de parole sont différents des autres à Similes car le proche est présent. Les familles accompagnées de leurs proches peuvent ainsi poser librement des questions relatives à la maladie, le vécu, la prise du traitement, la réinsertion … et être confrontées aux expériences d’autres familles.

Axe 2 : Formations
A. Formations à l’intention des familles :
1- Le module de psycho-éducation Profamille est un programme de formation d'un type particulier, destiné aux personnes confrontées à la schizophrénie d'un proche. Il repose sur la combinaison de deux principes : une information concernant la maladie et sa prise en charge ainsi qu’un apprentissage de techniques pour mieux faire face.

Ce module comporte 14 séances de 4h et s’inscrit dans un réseau international francophone auquel Similes Wallonie est intégré depuis 2007. Le réseau est ouvert aux professionnels de la santé mentale et aux membres militants des associations de familles. Chaque équipe participe au programme d’évaluation très structuré de ces modules. Ces évaluations démontrent clairement l’efficacité de ce type de formation.

2- Notre association propose également des modules de plus courte durée, 4 séances de 4h, pour les familles confrontées à la maladie mentale d’un proche mais ne rentrant pas dans les conditions d’admission du module de psycho-éducation Profamille (c'est-à-dire toute maladie autre que la schizophrénie). Le contenu de ces modules comprend une information de la maladie concernée (trouble bipolaire, trouble de la personnalité borderline, dépression,…) et des techniques pour mieux faire face aux comportements engendrés par ces maladies.

B. Formations à l’intention des professionnels :
1- Professionnels amenés à travailler avec des personnes atteintes d’un trouble de santé mentale (ex : aides familiales, assistantes sociales, policiers,…).
Informations sur les différents troubles psychiques rencontrés et diverses techniques (notamment d’écoute et de communication) pour faciliter les échanges avec les personnes atteintes de troubles de santé mentale.

2- Professionnels du secteur de la santé mentale et partenariat avec les familles.
Présentation de la nécessité de considérer la famille comme partenaire de soins en vue d’une prise en charge plus efficace et présentation d’outils pour réaliser cette collaboration sur le terrain.

Axe 3 : Participation
Cet axe se situe à un niveau plus collectif de représentation des familles en partenariat avec des professionnels de terrain, des représentants d’institutions et des représentants politiques.

Similes Wallonie est convaincue que l’expertise spécifique des familles par rapport à la situation de leur proche doit être reconnue et pleinement utilisée. En effet, nous constatons que lorsque c’est le cas, il y a une réelle amélioration de la qualité des soins, de la prise en charge global du patient et du bien être de ses proches.

Au fil des ans, des méthodes participatives ont été mises en place, notamment par l’animation des sections locales, la participation à la gestion de l’ASBL, la représentation à divers niveaux de pouvoir, dans le cadre des Projets Thérapeutiques et des Concertations Transversales au niveau Fédéral, dans des projets ponctuels financés par la FRB et au sein des projets 107 développés dans le cadre de la réforme en santé mentale de 2010.

Si la réforme en santé mentale a été présentée officiellement en mai 2010, celle-ci nécessitera de nombreuses années pour voir aboutir tout ce qu’elle préconise appliqué sur le terrain. Similes Wallonie participe à la construction et l’évolution de cette réforme à travers des missions spécifiques afin que les familles soient reconnues comme partenaire de soins.

Axe 4 : Action auprès des pouvoirs politiques
En collaboration au sein de la Fédération Similes Francophone, Similes Wallonie relaye auprès des différents pouvoirs politiques compétents les préoccupations des proches concernant les droits et le bien être des personnes atteintes de troubles psychiques.
Elle demande à ces pouvoirs que des mesures concrètes soient prises à cet égard.

A côté de la reconnaissance de l’expertise des usagers et des proches et de leur nécessaire représentation au sein des organismes officiels de concertation, Similes Wallonie demande dès lors la reconnaissance d’un statut spécifique (appelé « handicap psychique » ou autre terme adéquat), pouvant être sollicité par toute personne atteinte d’un trouble psychique chronique et complexe et lui assurant de manière constante des revenus suffisants pour couvrir ses besoins essentiels.

ASBL Similes Wallonie
Boulevard Beaufraipont, 19/2
4032 Chênée
Tél 04/344.45.45
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site : www.similes.org

La réforme des soins de santé mentale

Le RESEAUHO s'inscrit dans le cadre de la réforme des soins de santé mentale :
- pour une meilleure coordination des différents soins et services dont les usagers ont besoin pour améliorer leur santé mentale
- pour la mise en place de soins psychiatriques individualisés au domicile des usagers qui le souhaitent

Lire la suite...

Assuétudes